1 061 845 visites 5 visiteurs

Coupe de France : Noisy était trop grand

30 septembre 2018 - 18:24

La Coupe de France était de retour ce dimanche à Breuillet. Le BFC recevait Noisy le Grand (Régional 1). Le club de Seine-Saint-Denis partait donc largement favori avant le coup d'envoi. Les breuilletois avaient eux pour objectif de proposer meilleur continu que celui du week-end précédent.

 La composition breuilletoise en 4-2-3-1

Et le moins que l'on puisse dire c'est que les essonniens sont rentrés très rapidement dans leur match, s'imposant dans les duels, effectuant un pressing intense et surtout en faisant preuve d'efficacité. Dès la 4ème minute Souchard décale Petit qui fait trembler les filets grâce à une frappe imparable sous la barre. 1-0 ! Le match est ensuite équilibré, Noisy pousse pour revenir et aurait dû, surement, bénéficier de deux pénaltys. C'est finalement à la 26ème que les breuilletois craquent pour la première fois. Les visiteurs trouvent la faille sur un coup franc venant se loger directement dans la lucarne de Clero. 1-1 ! La réponse breuilletoise intervient trois minutes plus tard par l'intermédiaire de Messaoudi, qui se sort du marquage de deux défenseurs, drible le gardien, se retrouve seul face au but mais rate le cadre.. Juste avant la mi temps les joueurs de Noisy enfoncent le clou suite à un nouveau coup de pied arrêté, personne ne sort sur le porteur de balle qui enroule coté opposé, poteau rentrant 1-2 à la mi-temps !

La deuxième mi-temps sera plus compliquée encore pour les joueurs breuilletois. Noisy triple la mise à la 49ème. sur.. un corner. Le break fait mal au mental. D'autant plus que la réussite ne sourit plus aux hommes de Serge Oliveira. Messaoudi voit sa frappe arrêtée (50ème) puis Carneiro trouve la barre (53ème). Les efforts sont de plus en plus difficiles et le 4ème but noiséens  est marqué à la 66ème. Becamel pour sa première apparition en équipe première cette saison, rentre, lors de l'engagement mais se positionne dans le camp de Noisy provoquant un fou rire du public. Les contacts se multiplient entre les deux équipes et le match devient haché. Finalement les joueurs de R1, scellent leur victoire en inscrivant un cinquième but à la 78ème.

C'est donc la fin de cette épopée de Coupe de France version 2018 pour nos breuilletois mais jouer ce genre de rencontre est toujours intéressant pour apprendre et devenir plus fort. On retiendra la belle première mi-temps réalisée, rassurante en vue des prochaines échéances en championnat. Le BFC rebascule donc en Coupe de l’Essonne avec on espère, un beau parcours à l'horizon ! 

Corentin Alonso

Commentaires